Voyage dans l’univers intime du peintre Fanfan Salvini

Voyage dans l’univers intime du peintre Fanfan Salvini


Les Corsettes sont parties en immersion dans l’atelier du peintre Fanfan Salvini.

Une après-midi autour d’une tasse de thé, discussion sur l’artiste et sa vie…

Les Corsettes :

«  Vous qui avez donné des cours de dessin,
quel est votre ressenti quand à l’enseignement des arts à l’école ? »

Fanfan Salvini :
« Je serais d’accord pour rencontrer des enfants leur ‘faire voir’ le processus créatif. Aider les enfants à cultiver leurs instinct . Le ‘moment créatif ‘ est fait de courage. »

 

 

Nous avons ensuite tenté de disséquer et de comprendre le moment fragile où naît un tableau.

En parcourant son grand atelier nous avons contemplé quantités de toiles, de croquis, d’ esquisses…

Son style graphique est reconnaissable d’entre mille; ses paysages nous apprennent à voir les visages et réciproquement.

Les couleurs de ses compositions sont auto-génératrices : elles contaminent les créations suivantes. «Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.  ». Cette phrase de Nicolas Boileau s’applique à la recherche chromatique de Fanfan Salvini.
Les creux (en teintes sombres) encapsulent la vie et les pleins (teintes claires) font respirer la composition.
La couleur est tantôt appliquée en pâte scintillante (à base d’huile d’œillette) pour rappeler l’ agitation, tantôt saupoudré en pigments presque sans liant, pour donner un aspect vaporeux presque mystique  .
Le cadrage est déterminé in situ, en effet, l’artiste peint toujours d’après nature. Pour les portraits l’espace autour est choisi par rapport au modèle et pour les paysages (triptyque , grand ou petit format) ce sont les forces naturelles qui décident.
Fanfan Salvini est un amoureux des paysages corses, et cette «  passion » selon ses termes, le porte à travailler jusqu’à la souffrance pour rendre hommage à sa terre, tara corsa.

 

 

Fanfan Salvini expose depuis 1987 principalement en Corse même si l’artiste s’exporte très bien sur le continent.

Si vous voulez le suivre, vous pouvez visiter son site.

Son Facebook quant à lui vous permettra de vous tenir au courant de son actualité et de ses expositions.

Si vous êtes en ce moment dans la région de Marseille, ne manquez pas d’aller voir ses tableaux à Bollène lors de la foire de Saint Martin. Tous les renseignements sont dans ce lien.

 

Les Corsettes vous souhaitent une journée des plus colorées, et on espère que vous reviendrez bientôt parcourir nos articles, toujours à la découverte des talents qui nous entourent!

 

 

+ There are no comments

Add yours